Webmaster

  • : ERWIN PALE
  • : CULTURES ONIRIQUES ET FANTASTIQUES - FANTASY ARTS
  • Contact

ONIRISME

 

FANTASTIQUE

 

 

Archives

16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 18:34

 

Les Aventuriers d'Amerôde

 

Erwinpale-les-aventuriers-d-amerode1.jpg 

Vous invitent à poursuivre

Leurs aventures

Dans la Citadelle des Rêves Immortels

 

 

www.annureve.com

 

Erwin Pale 2010

(illustration réalisée avec Daz Studio et Photoshop CS2)

 

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:50

Version béta non corrigée

 

Ainsi nous y sommes chère visiteuse!

Commençons notre voyage vers ces contrées

lointaines, et remontons le temps, ou je n'étais

encore,  qu'un jeune apprenti voyageur,

en ces âges reculés des Terres Immortelles!

J'ai rouvert le grand livre des songes

et des parchemins d'Adunaphel,

exceptionnellement en ton honneur,

pour que tu te plonges corps et âme,

dans la terrible et merveilleuse histoire,

des Rêves Interdits!

Concentres toi bien pour laisser la magie

t'envelopper sans retenue,

et laisses les mots t'envahir,

tu ne le regretteras pas!

Bon voyage à toi!

(illustration 1: Gary A Lippincott - illustration 2: Cabral Ciruelo)

Article 1 (à suivre...)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:45

Mais qu'est ce qu'un voyageur, me diriez vous?

Et bien ma foi, voilà une histoire qui mérite d'être contée,

car il n'est point ici question de voyageur conventionnel.

Oh non, loin de là, croyez moi!

Pour en avoir côtoyé certains des plus illustres et non

des moindres, jusqu'au find fond des Terres Immortelles,

et peut être plus loin encore et bien au delà!

Autrefois, dans les temps anciens, on les appelait

les rêveurs. On nommait ainsi les premiers d'entre eux,

car ces êtres exceptionnels avaient ce pouvoir très

particulier de communiquer à travers les rêves!

N'est ce pas étrange me dirons certains intrigués!

N'est ce que pure invention penserons certains sceptiques!

N'est ce que du déjà vu dirons certains blasés!

Mais que penserons tous les autres, quand ils découvrirons,

la réalité de cette histoire, suspendus à ma plume!

Moi même je n'en connais pas l'issue, car j'écris ici dans

l'urgence, par ces temps obscurs, en espérant qu'il

qu'il puisse rester une trace des évènements qui vont

suivre!

Pour bien comprendre de quoi il s'agit ici, il nous faut

remonter le temps jusqu'aux origines de ce monde.

Il fut un temps jadis, ou il régnait sur cette terre une

magie incommensurable!

Il n'en reste aujourd'hui qu'une infime partie, mais si tu

prends la peine de voir plus loin que le bout de ton nez

inconnu, tu découvriras peut être une de ces parcelles

inexplorées.

Je sais qu'ici bas, l'on t'a déjà bercé de mythes et légendes,

maintes et maintes fois encore!

Mais ici point de subterfuge mon ami, car je suis la

preuve vivante de la véracité de ces dires!

Article 2  (à suivre...)

(illustration: ErwinPale)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:40

Aronsün le grand rêveur!

Il est raconté dans les anciens manuscrits, que l'origine

de ce monde, est issue du rêve d'Aronsün, le créateur

de toutes choses!

Seul dans l'infini, Aronsün semblait égaré dans cette

immensité obscure. Son esprit errait désespérément

à la recherche d'une âme soeur, mais rien n'existait

dans ce puit sans fin!

Aucune âme qui vive, rien, le vide, le néant!

Aronsün lui même ne comprenait pas sa propre existence,

il errait ainsi à l'abandon depuis une éternité, bien que

la notion du temps n'ai aucune emprise sur lui,

mais il arriva tout de même qu'un beau jour il fini par

épuiser toute son énergie, et il s'endormi très

profondément se laissant emporté à travers l'espace.

Et dans son profond sommeil immémorial, il se mit à

rêver et à rêver encore longuement, et il rêva si fort

qu'il entra dans une  sorte de transe étrange et

subliminale!

Et de cette transe commença à émerger un monde

extravagant emplie de milles lumières et imprégné

d'une magie incroyable, quelque chose d'impalpable!

Aronsün, s'émerveillait lui même de ce qu'il arrivait à

produire avec la force de ses rêves et il continua ainsi

à créer milles et milles merveilles et il commença à

remplir l'espace dans sa transe infernale!

Puis un jour au plus profond de ses songes, il lui vint une

idée, car il ne voulait plus rester seul, alors il puisa de

toute son âme dans l'énergie qu'il dégageait et créa ainsi

deux magnifiques être de lumière d'une beauté

inimaginable et il les déposa dans ce monde d'éther!

Deux parfaits jumeaux, à ceci près que l'un avait un

aspect plus fin, plus féminin, et que l'autre avait une

plus forte stature plus masculine.

Et ainsi liés par le rêve d'Aronsün, ils s'émerveillèrent

de ce monde chimérique et ils entreprirent d'en explorer

chaque parcelle au cours d'un très très long voyage!

 

 Article 3  (à suivre...)

 

 

 

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:35

 

Et le temps passa ainsi longuement dans une

parfaite harmonie pour les êtres jumeaux, qui

aiguisaient leur art contemplatif au fil de leur

voyage sans fin, bercés par le grand rêve éternel de

leur père Aronsün qui les baptisa Arryl et Arün!

Jusqu'au jour ou celui ci dans sa transe infernale,

envoya deux autres êtres tout aussi flamboyants,

sur le chemin des jumeaux. Ce qui ne manqua pas

de les étonner au premier abord, voir de les

effrayer quelque peu déstabilisés par ces

nouveaux venus.

Puis après un certain temps d'observation, Arryl

et Arün les accueillirent  avec une certaine ferveur.

Et c'est ainsi que ces quatre là se complétèrent

parfaitement, ayant chacun une particularité bien

précise que l'on associe aujourd'hui aux quatre

éléments.

Dans une grande communion Arryl, Arün, Elkär

et Ekësha, rassemblèrent tous leurs pouvoirs et

donnèrent la vie à ce monde encore vierge que

l'on appelle les Terres Immortelles, du à la magie

extraordinaire qu'ils y déversèrent.

Et c'est à ce titre qu'ils devinrent les dieux de ce

monde aux yeux des premiers peuples qui

apparurent par la suite.

( illustration 1: Yerjga Bigone - Illustration 2: Fullmoon)

Article 4 (à suivre...)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:30

Mais bien avant que les premiers hommes n'apparaissent

et que les Terres Immortelles se dessinent telles que

nous les connaissons aujourd'hui, les dieux créèrent

au cours de leurs expériences une multitude d'êtres

et de lieux plus ou moins étranges emplies de cette

magie qui les caractérisait si bien!

Et c'est ainsi que tout à leurs occupations, Arryl la belle,

et Elkär le valeureux, se rapprochaient inexorablement

l'un de l'autre, ayant succombés tous deux à leur charme

respectif et entreprirent de grandes choses ensemble.

Seulement Arün le jumeau d'Arryl pris par ses propres

travaux dans un premier temps et ne prenant pas trop

au sérieux cette relation naissante au début, ne voyait

plus cela d'un très bon oeil. Car au plus profond de lui

et lié par la force des choses à sa jumelle, était lui aussi

extrêmement éperdu de sa soeur!

( illustrarions 1 et 3: Jeanpepe - illustration 2: ?)

Article 5 (à suivre...)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:21

Arryl toute éprise par son amour grandissant pour Elkär

et se détachant ainsi peu à peu de son frère au fil des

jours sans s'en rendre compte, ne réalisait pas à quel

point cela suscitait une jalousie grandissante chez Arün

son jumeau qui commençait à nourrir de sombres

pensées!

Quant à Ekësha la discrète, elle aussi se sentait

délaissée, car elle éprouvait de grands sentiments

pour Arün le fier, mais comme celui ci n'avait d'yeux

que pour sa jumelle, à son grand désarroi, et que dans

son orgueil celui ci la rejeta sans ménagement,

Ekësha se réfugia peu à peu dans une sorte de

mutisme, et entra dans une  certaine

torpeur indescriptible.

Et c'est ainsi qu'apparurent les premières larmes

des Terres Immortelles, les larmes d'Ekësha!

( illustration 1: ErwinPale - illustration 2)

Article 6 (à suivre...)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:15

Arryl, malgré son amour pour Elkär, était également

profondément attachée à son frère Arün, mais elle ne

comprenait pas le malaise grandissant qui envahissait

celui ci, et elle se retrouva bien vite déchirée entre les

"liens du sang" et ses sentiments pour Elkär, submergée

par les rêves sombres de plus en plus insistants que lui

envoyait son frère.

En effet, ces deux là, de part leur naissance même, issue

du grand rêve de leur père Aronsün, avaient cette

faculté étrange de communiquer par rêves interposés.

Et Arün dans sa colère déraisonnable avait

immensément développé son art, seulement ses rêves

à lui devenaient de plus en plus noirs, et il commençait

à envoyer à Arryl quelques visions cauchemardesques

qui  effrayèrent grandement sa soeur!

Arryl ne sachant plus que faire pour apaiser cette

colère qui envenimait l'esprit de son frère, essaya

maintes et maintes fois par ses songes de raisonner

Arün, mais rien n'y fit, celui ci avait définitivement

sombré dans une folie incontrôlable.

Et il continua à tourmenter sa jumelle encore et

encore. Arryl n'y tenant plus confia son terrible

secret à Elkär son complice.

Hors Elkär n'était pas genre à se laisser impressionné,

et tenta à son tour de raisonner Arün, qui loin de

se calmer, bien au contraire, prit cela comme un

défi et à cet instant même il voua une haine farouche

à son "rival" au grand désespoir d'Arryl, sa colère

s'étant transformée en une rage irrationnelle qui

fit trembler toutes les Terres Immortelles!

( La colère d'Arün)

( illustrations 1 et 2: ErwinPale)

Article 7 (à suivre...)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:12

Le monde paisible et féerique des Terres Immortelles

fut transformé à tout jamais quand une guerre sans

merci, s'engagea entre Arün le terrible et Elkär

le valeureux les deux divinités bien décidées à ne pas

lâcher prise pour le coeur d'Arryl la majestueuse!

C'est en cette époque reculée qu'Arün, pris par sa folie

destructrice, au plus profond de ses tourments, créa

ses premiers lieutenants de guerre, des êtres sombres

et abominables, des créatures hideuses, des monstres

sanguinaires aux terribles pouvoir, issus de ses plus

noires pensées, que l'on nomme encore aujourd'hui,

les Ombres d'Arün!

C'est dire si le mal qui le rongeait lui même était si fort,

et sa haine absolument démesurée.

De ses pouvoirs de feu, il lâcha sa première vague de

terreur sur son ennemi juré dans l'espoir de l'anéantir

pour toujours.

Mais c'était sans compter sur le courage indéniable et la

grande détermination d'Elkär, qui lui aussi employa

toute sa force et sa propre magie pour opposer à Arün

une farouche et glorieuse résistance.

Et il engendra à son tour, de gigantesques et

majestueuses créatures aux milles lumières dotées

d'une grande puissance pour faire face aux ombres

d'Arün. Et c'est ainsi que naquirent les ancêtres

des Princes Dragons!

( illustration 2: Jeanpepe - illustration 3 ErwinPale)

Article 8 (à suivre...)

24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 19:10

Les Terres Immortelles devinrent alors le théâtre d'un

immense chaos sans nom, qui dura une éternité.

Car aucune des deux divinités, Arün er Elkär,

ne voulaient abdiquer face à son adversaire, et leurs

forces respectives étant de valeurs relativement égales,

leurs diverses confrontations se soldaient

inéluctablement par un statu quo.

L'un et l'autre s'évertuant à inventer sans cesse,

à maintes reprises, de nouveaux stratagèmes

pour terrasser son ennemi, mais rien n'y fit, les choses

empiraient ainsi dans une apocalypse sans fin, sous

le regard complètement désespéré de Arryl et Ekësha

leurs consoeurs, atterrées par cette vision d'horreur

du monde qu'elles avaient tant chéri.

Et Ekësha dans sa torpeur, versa tant de larmes,

encore et encore, qu'elle en remplit le monde,

pour éteindre les incendies ravageurs provoqués

par cette guerre dévastatrice.

Et elle créa à son tour, et bien malgré elle, à son

insu, toutes les mers, les océans, les fleuves,

les rivières, chaque cours d'eau de ce monde.

Et paradoxalement, c'est de ces immenses étendues

d'eau, qu'apparurent les premiers être humains,

en ces temps chaotiques et de grande misère,

sur quelques parcelles encore épargnées par la

folie d'Arün!

( illustration 1: ErwinPale - illustration 2: Jeanpepe)

Article 9 (à suivre...)