Webmaster

  • : ERWIN PALE
  • : CULTURES ONIRIQUES ET FANTASTIQUES - FANTASY ARTS
  • Contact

ONIRISME

 

FANTASTIQUE

 

 

Archives

21 décembre 2008 7 21 /12 /décembre /2008 23:45


Il est né le divin Piment !
Il arrive enfin le joyeux lutin !

Je ne l'ai pas encore entre les mains,
mais je peux d'hors et déjà vous
annoncer le programme des
(ré)jouissances de noël !

Un beau sommaire vous attend
pour vous réchauffer les sens
avec "Un noël à lutiner"
le numéro d'hiver de
Piments et Muscades
le fanzine des copines
de l'Armoire aux Epices !

Chaud devant !!!




Quatrième de couverture :

Noël approche, avec ses traditions,
ses emballages extravagants et ses
petites rivalités.
Les bons et les mauvais souvenirs
refont surface, de belles rencontres
ont lieu, des secrets sont dévoilés.
Savez-vous comment le Père Noël
 peut distribuer autant de cadeaux en
si peu de temps ? Non ?
Alors ouvrez-vite ce nouvel opus
de Piments & Muscade.

Sommaire :

Noël sensuel de Sylvana
Les Galeries de Frédéric Nérinckx
Adèle et Fabio de Lulu Timbrique
Merry Xmas d'Aurore Perrault
Sans Bornes de Frédéric Meurin
Un secret dévoilé d'André Samie
Un ange est venu ce soir de Nathalie Dau
Oxana au plus haut des cieux d'Anna Galore
Strip tease de Paul Couaillier


Avec les illustrations de :

Anaïs Etoilé
Monsieur To
Crystal
Evelyn Dumont
Jess C.
Sabbio
Frédéric Nérinckx


Vous pouvez le commander dès

aujourd'hui sur le site de

L'Armoire aux Epices



En attendant cette saine lecture,

chose promise, chose due,

l'exclusivité étant levée

je vous invite sur Annurêve

ma galerie graphique pour

découvrir mes participations

au tout premier numéro

de Piments et Muscades

qui avait pour thème

"Jeux de Mains"


Duetto et Bel Canto


Passionatta Coloratura


Bien à vous tous chers visiteurs

et Joyeux Noël sous la couette !


Adûnä Faël


19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 01:26


Oyé oyé, chers amis rêveurs !

En cette fin d'année, le temps est venu
de célébrer la reine des fées, celle qui
nous a enchanté tout l'été avec ses
Rêveries de Fées, deux magnifiques
albums où se mêlent à merveille la
poésie des mots et la féerie de l'image,
le tout enrobé d'une douce mélancolie,
délicieux cocktail de fantasy qu'il est
bon de savourer jusqu'à la lie et dont
j'avais malencontreusement homis de
vous parler à leurs sortie, voilà donc
le regrettable oubli réparé pour passer
un joyeux noël en la bonne compagnie
de nos fées chéries.





Le temps est aussi venu de saluer celle
qui nous a fait voyager ces dernières
années sur les sentiers les plus reculés
des songes avec ses fabuleuses visions
rêveuses, la Petite Faiseuse est devenue
au fil du temps une merveilleuse tisseuse
de Rêves.

Une Reine incontestée pour tous les
amoureux des fées, tellement sa magie
s'est propagée bien au delà des chemins
tracés  et qui s'offre ainsi à celui ou celle
qui sait encore rêver.

D'ailleurs John Howe, lui même grand rêveur
devant l'éternel, ne s'est pas trompé en signant
de sa main de maître la préface de son sublime
 nouvel album "Le Temps des Fées"
" Les fées existent, j'en ai rencontré une..."

Et elle s'appelle Sandrine Gestin !



Moi aussi, je l'ai rencontré notre reine des
fées, pas plus tard que le mois dernier et
elle m'a fait un joli cadeau bien réel pour
noël, la merveilleuse dame blanche.



(Sandrine Gestin, décicace salon du livre Montreuil 2008)



Une superbe dédicace en ouverture
d'un ouvrage colossal et magistral,
constitué de 160 pages de pure magie,
un vrai bonheur pour le spectateur
ébahi par une vie déjà si bien remplie.

Sandrine Gestin nous fait traverser
Le Temps des Fées sur ses quinze
années de rêveries au service de
l'imaginaire, on en ressort les yeux
tout émerveillés par d'autant de
majesté, et alors on se dit qu'à n'en
point douter, Sandrine Gestin est bien
la Reine des Fées.

Le Temps des Fée c'est le fabuleux
destin de Sandrine Gestin, sa vie, son
oeuvre, ses inspirations, ses rêveries,
son côté sombre aussi, sont racontés
et exposés tour à tour au fil de cet
ouvrage d'une teneur exceptionnelle,
une vraie merveille d'une artiste majeure.

Cet Artbook est un must incontestable !

Merci ma reine d'autant nous faire rêver,
je vous envoie toutes mes amitiés des
Terres Immortelles, bien à vous ma chère.

Adûnä Faël


pour en savoir plus sur ces fabuleux ouvrages voir le

Site officiel de Sandrine Gestin

(Rêverie de Fées et Le Temps des Fées sont édités
par l'excellente maison d'édition Au Bord des Continents,
dont je salue bien bas le "big boss" Patrick Jézéquel).


12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 12:48


Oyé oyé, compagnons et amis rêveurs,
le moins que l'on puisse dire, c'est que
nos chères ambassadrices de l'imaginaire
ont eu le vent en poupe cette année !

Que ce soit Krystal Camprubi (voir ici),
Sandrine Gestin (article à venir), ou bien
encore Séverine Pineaux, elles se sont
toutes surpassées cette année nos bonnes
fées et elles ont fait couler à flots la sève
du rêve !

Je m'étais déjà fortement ennivré lors de
ma première traversée d'Ysambre le monde
arbre, en compagnie des fabuleuses sylphes
de Séverine et des messages subliminaux
de Mickaël Ivora, je m'y étais d'ailleurs bien
perdu lors d'un coma chimérique du à un
savoureux  et détonnant cocktail de fiction,
de fantasy, d'anticipation, d'écologie, mais
aussi d'un profond réalisme sur des avenirs
possibles.


(cliquez sur l'image pour découvrir le livre)


Comme tant d'autres grands assoiffés de
rêve, je m'étais aussi extasié devant cette
merveille graphique qui a profondément
marqué les esprits à sa sortie en 2004 à
tel point que l'album fut vite épuisé pour
devenir objet culte chez bon nombre de
rêveurs.

Réjouissons-nous camarades, car en cette
fastueuse année où les Artbooks et les Beaux
Livres poussent comme des champignons,
"la femme graine" a bien semé au gré du vent
et la mystérieuse forêt s'est enrichie d'un
nouveau jardin dont j'ai eu l'immense plaisir
de goûter le nectar.



Je peux d'hors et déjà vous dire les amis,
que la subtile alchime de Mickaël Ivora et
Sévérine Pineaux nous a encore pourvu
d'un grand cru. Le millésime 2008 de la
forêt d'Ysambre est à déguster sans
modération, entre grands frissons et
fortes émotions, foi de dragon, c'est
du tout bon !

Mon seul regret, c'est qu'à quelques jours
près cet album n'était pas encore sorti
lors de ma rencontre avec Sévérine Pineaux
au salon du livre à Montreuil, pour qu'elle
puisse y déposer sa sève de sylphe.

Mais j'ai quand même pu découvrir l'ouvrage
en exclu grâce à Séverine qui avait apporté
un exemplaire, et puis je me suis vite consolé
avec une magnifique licorne en dédicace sur
son autre superbe nouvel album "Le Grand
Bestiaire des légendes".



Comme son nom l'indique cet album nous
invite à rédécouvrir de fort belle manière
les plus fabuleuses créatures de l'imaginaire,
on se balade tranquillement au beau milieu
d'une réserve fantastique et l'on s'émerveille
à chaque page de la beauté et la majesté des
magnifiques illustrations de Séverine Pineaux,
un vrai régal pour tous les amoureux du
merveilleux.

Assurément l'artiste nous a gâté cette année
avec ces deux sorties simultanées, de quoi
nous faire rêver au moins jusqu'à l'été !

Grand merci Sévérine pour ton accueil
chaleureux et ce beau moment passé en
ta compagnie, et merci aussi pour cette
précieuse dédicace de rêve.



Je t'envoie toutes mes amitiés des
Terres Immortelles ainsi qu'à Mickaël
pour son formidable travail sur Ysambre.

Adûnä Faël

Liens à suivre :
Site de  Séverine Pineaux
Blog d'Ysambre, géré par Mickaël Ivora

Expo Séverine Pineaux à L'atelier Karidwen
(jusqu'au 21 décembre 2008)

(pour ceux qui ont loupés le premier épisode,
une nouvelle édition d'Ysambre le Monde Arbre
sort également pour noël, après ça on dira que
le Père Noël n'existe pas, hé hé)
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 14:00



(dédicace Krystal Camprubi - salon du livre Montreuil 2008)


"Depuis que j'ai découvert l'univers onirique
de Krystal Camprubi, une étoile illumine
chacune de mes nuits, et tel  un joyau
de cristal, elle éclaire chaque jour de
ma vie.

Désormais, je sais que je ne marcherai
plus jamais seul,  sur les traces des
Grands Rêveurs.

Onir et Selna veillent sur moi..."

(Adûnä Faël, an de grâce 2008)


Oyé oyé chers amis rêveurs, réjouissons-nous
en cet an de grâce deux mille huit...

Une nouvelle légende est née !!!

Celle d'Onir, le Prince des Songes...




Sa terrible et fabuleuse histoire nous est
contée de façon magistrale et orchestrée
à quatre mains d'orfèvre par la plume de
Sieur Christian Grenier et le pinceau de
Dame Krystal Camprubi dans un des plus
beau et des plus remarquable ouvrage de
cette décennie, tenez-le vous pour dit,
"Toi, Lumière de ma Nuit"
est un pur chef-d'oeuvre de l'Imaginaire !



Foi de rêveur, cet album restera toujours
près de mon coeur tellement la légende
d'Onir m'a enchanté et émerveillé, mais
aussi fait frémir parfois, difficile pour moi
d'exprimer toutes les émotions par lesquelles
je suis passé à la lecture et à la découverte
des images ce bien bel ouvrage, tellement
je me sens en osmose avec ce sublime
conte onirique.

Qu'il est bon de savoir que nous ne sommes
pas seuls en ce monde à savoir rêver à bon
escient, et je suis vraiment très heureux de
transmettre aujourd'hui le message d'Onir,
continuez à rêver mes chers amis, surtout
ne perdez pas la clé des songes, car c'est
votre seul salut sur cette terre des "réels"

Pour en savoir davantage sur ce remarquable
ouvrage, je vous invite dés à présent à vous
rendre sur le site officiel du livre en cliquant
sur la superbe couverture, vous y découvrirez
quelques unes des merveilleuses pages qui
composent cet album ainsi que quelques
renseignements précieux sur les auteurs et
la genèse de ce magnifique conte onirique.

Du travail d'orfèvre je vous dis !
 

Un bonheur n'arrivant jamais seul, Krystal
Camprubi s'est également associée à une
autre plume de très grand talent, celle de
Nathalie Dau (auteure entre autres des
"Contes Myalgiques 1 - Les terres qui
rêvent" dont je recommande chaudement
la lecture à tout amateur de beaux textes
et de belles légendes).

Nos deux charmantes hôtesses nous invitent
à redécouvrir quelques figures emblèmatiques
du folklore fantastique dans un album plein de
fraîcheur, genre pop-up, destiné au plus jeunes
rêveurs, Légendes - Créatures Fantastiques
(Editions Auzou)





Là aussi les illustrations et la mise en page
de Krystal Camprubi font merveilles aux
côtés des textes pertinents de Nathalie
Dau, l'on passe un agréablement moment
en très bonne compagnie, nul doute que
cet album ravisse les amoureux de féerie,
qu'ils soient grands ou petits.

Voilà chers visiteurs, de quoi vous faire
rêver pour noël avec Krystal Camprubi
et ses amis à la plume magique.

Quant à moi je te remercie infiniment
Krystal, pour tous ces beaux moments
et ton acceuil chaleureux au salon du
livre. Je savais que je ne trompais pas
quand je t'ai choisi pour être la marraine
de la communauté des rêveurs
"Le Cercle des Passeurs de Rêves",
tu es une merveilleuse ambassadrice
de l'Imaginaire !

Je sais qu'il y déjà un autre merveilleux
projet en cours de réalisation, alors je
t'envoie tous mes encouragements pour
mener à bien cette nouvelle aventure et
puisses-tu nous faire encore longtemps
rêver.

Mes sincères amitiés,
Adûnä Faël




6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 09:00

Paparazzi

La précipitation n'a jamais rien de bon,

ne cessait de répéter mon patron,
ce qu'il faut c'est de l'observation
si tu veux choper des beaux nichons...

Patience est mère de sureté,
qu'il disait,
quand il était bourré,
 mais fais gaffe à ne
pas te tromper,
les grands méchants loups,

c'est pas nous, c'est pas nous !!!
S'empressait-il d'ajouter au bout
de ces vers de vieux loup de mer !

D'abord, il faut cibler ta proie,
et quand au loin tu l'aperçois,
tu observes son chaloupé
afin d'au mieux l'aborder !

Tu attends le moment propice
quand elle offre ses délices
et avec tes petits doigts agiles
enfin, tu l'immortalise !!!



Tu rajoutes un peu de Piment
t'oublies surtout pas la Muscade
tu mélanges bien les Epices
  et t'as plus qu'à faire monter la sauce !

Alors tu fais la une des journaux
avec un numéro tout chaud ,
à l'unité c'est seulement trois euros !

Mais fais gaffe l'ami, sous l'oreiller,
tout peut très vite augmenter...

Surtout le plaisir... de lire,
et celui de se réchauffer
entre de bonnes mains,
alors dépêche-toi de l'acheter,
n'attends pas demain !




Salut à vous chers amis lecteurs,
ce petit excercice de style pour vous dire
que je l'ai enfin lu et relu ce premier numéro
de Piments et Muscades
il est tout beau, tout chaud,
et je me suis régalé
de bout en bout
à passer de mains en mains !

Tous les textes sont plaisants,
amusants, variés et pertinents
accompagnés d'illustrations noir et blanc
pour un ensemble très cohérent
et un programme alléchant !

Un premier numéro réussi
dont je suis très fier de faire partie
aussi bien entouré de talents réunis.

Au menu


Textes :

Au creux de nos mains, d'Anaïs Etoilé
(alias Bergamote)
Papier de soie, de Caroline de Beaupuy
Nos vies entre nos mains réunies,
de Jean Millermann
Tentation exquise, de Line D. Rey
Sans le sang ni les larmes, d'Elisabeth Henry
Danse, d'André Samie
La main au feu, de Florent Jaga
Argile, de Nicolas Chapperon
Les mains de l'artisan, d'Emma C. Lule
(alias Chwip)

Illustrations :

Bergamote
Eric Faure-Brac
Frédéric Nérinckx
Erwin Pale

Comme annoncé dans mon dernier article
vous pourrez donc découvrir deux illustrations
inédites de votre serviteur, et en attendant la couleur
j'en réserve pour l'instant la primeure
au trio magique de l'Armoire aux épices.
Si vous voulez les voir, vous savez ce qu'il
vous reste à faire, hé hé !!!

Pour passer commande
cliquez sur la couverture !

Je vous souhaite une bonne lecture,
à bientôt pour d'autres aventures...

Adûnä Faël

(illustrations Erwin Pale 2008)
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 22:00
Qu'on se le dise dans les chaumières des rôlistes en
folie, l'ancêtre du jeu de rôle n'est pas mort, Papy
fait même de la résistance en arborant ses sublimes
nouvelles écailles pour la 4éme édition de Dungeons
& Dragons.



Une nouvelle édition magnifique en tous points, de
par son contenu et de sa présentation graphique qui
m'a tout de suite enchanté, et bien que je ne joue
plus depuis un bon moment déjà, l'événement est
assez fort pour que je réponde à l'appel du Maître
de Jeu.



D'autant plus que cette nouvelle gamme reprend
pour premier background l'univers des Royaumes
Oubliés qui m'avait déjà envoûté il y a quelques
années, avec ses personnages hauts en couleurs
tels que le magicien Elminster ou l'elfe noir Dritzz
O' Durden. Certes, ce monde a bien évolué depuis
mes dernières investigations, mais le plaisir est
toujours au rendez-vous et nul doute que tout
le monde y trouvera son compte, anciens ou
nouveaux joueurs, ainsi que tout amateur de
fantasy sauvage.



Les nouveaux graphismes sont somptueux,
avec des dragons en pagailles, tous plus beaux
les uns que les autres, un bestiaire de créatures
hallucinantes, des mages déjantés, des guerriers
survoltés et ô comble du plaisir de belles héroïnes
prêtes à vous foudroyer !!!



Amis rôlistes tous à vos dés, ça va déménager !!!

Pour en savoir plus sur cette nouvelle édition
je vous invite chaudement à découvrir le tout
nouveau site (en français s'il vous plait) sur :

WWW.PLAY-DD.FR


Dans la foulée un tout nouveau mag est apparu
dans les kiosques, Dragon Rouge le bien nommé,
qui relait toute l'actu de Dungeons & Dragons, des
infos, des aides de jeux, des scénars et bien d'autres
choses encore sur tout l'univers des jeux de rôles.


WWW.DRAGONROUGE.INFO

Et si je compte bien, avec le retour de
Blackbox sur
le devant de la scène (enfin le n°3 dont l'ami
Zordar
vous livre le sommaire en détail), et JDR Magazine
des Maîtres de Jeux et d'Images que sont Alexandre
Dainche
et Magali Villeneuve et qui  nous gratifient
avec leur fine équipe d'un excellent second numéro,
cela nous fait pas moins de trois nouveaux mags qui
viennent relancer le plaisir du jeu et de l'aventure,
c'est dire si le Jeu de Rôle a le vent en poupe ces
derniers temps.



La concrétisation de ce nouvel essort rôlistique
devrait atteindre son apogée en France à la fin
septembre lors du très attendu nouveau salon
du
  Monde du Jeu 2008 à Paris, et nos chers
amis les dragons devraient y tenir une place
de choix une nouvelle fois.

Pour les non joueurs mais néanmoins rêveurs
et surtout amateurs de belles illustrations, ils
pourront se régaler avec le sublime nouvel
album de
Cabral Ciruelo, Faeries and Dragons.
disponible en anglais et en espagnol à ce jour.
Comme à son habitude l'artiste nous offre ici
de fabuleuses fresques dragonniennes qui
touchent à l'excellence, une pure merveille !


Le Calendrier 2009 est aussi disponible



Et si avec ça vous n'en avez pas encore assez,
l'automne devrait combler votre appétit vorace
avec les sorties très attendues du second volume
de
L'univers des Dragons chez Daniel Maghen
et dont j'ai déjà dit tout le bien que j'en pensais
du premier volume ici même.
(pas de visuel du vol 2 dispo pour l'instant)

Ainsi que d'un premier Artbook dragonesque à
souhait, publié chez Spootnik Editions avec que
du beau monde à l'ntérieur, mais ça je vous en
reparlerai en temps et en heure, tout ce que je
peux vous dire pour l'instant c'est que le peu
que j'en ai vu me fait déjà sacrément salivé.
En attendant voici la couv bien alléchante !


Comme vous pouvez le constater, les dragons
vont encore vous en faire voir de toutes les
couleurs. Il ne manque plus que ce cher
Elian
Black' Mor
à l'appel et la fête sera à son comble.
Mais gageons que notre ami nous prépare une
une nouvelle merveille pour la fin d'année.

Quant à votre humble serviteur, il vous invite
à poursuivre cette aventure dragonnesque sur
Annurêve le Peuple des Dranaïdes veille
au grain sur la cité des
Rêves Immortels !

Bien à vous tous, bonne lecture, bon jeu,
bon voyage et bon rêve !

Adûnä Faël
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 03:32

L'art de la Fantasy





Que tous ceux qui considèrent encore la fantasy
comme un art mineur se penchent immédiatement
sur ce pavé monumental, croyez-moi, il y a de
quoi faire craquer les plus sceptiques.
Pas moins de 80 artistes sont ici réunis pour vous
faire changer d'avis, du talent à foison exposé sur
près de 200 pages d'illustrations.

Que du bonheur, du grand art, de la haute voltige,
tous les icônes de la fantasy sont ainsi déclinés par
thèmes :
- Barbares musclés et héros imposants
- Guerrières et femmes sans peur
- Mythes et monstres
- Sirènes et séductrices
- Sorcières et sorciers
- Fées et petit peuple
- Scènes et décors
- Bagarres et batailles

Le rêve et le merveilleux côtoient l'épique et le
monstrueux dans un voyage en images des plus
fabuleux.

Le seul petit reproche de L'Art de la Fantasy
est dans le sous titre en fait, "Le meilleur de la
fantasy contemporaine", quand on sait que la
plupart des grands noms de la fantasy y sont
absents justement. Cherchez l'erreur ?

Mais bon, franchement je ne vais pas faire la
fine bouche, ni gâcher mon plaisir, car il y a
vraiment de quoi se régaler jusqu'à la lie avec
un panel d'artistes renomés et de nouveaux
talents tous plus extraordinaires les uns que
les autres. Et puis l'auteur de cet ouvrage,
Martin McKenna, lui même illustrateur de
renom (voir la magnifique illustration de
couverture), a eu la bonne idée de lister
tous les artistes en fin d'ouvrage, avec un
lien internet, soit un site ou une galerie
graphique à découvrir, pour prolonger le
plaisir encore longtemps une fois le livre
refermé.

Je sens que ma liste de liens artistiques va
sérieusement s'allonger d'ici peu, hé hé !
Car même en l'absence des grandes stars
cette encyclopédie est une véritable ôde à
l'Art de la Fantasy, et certains jeunes talents
y sont vraiment éblouissants comme par
exemple :

Mélanie Delon

Benita Winkler

Kerem Beyit

Michael Zancan

Anne Strokes

Matthew Bradbury

Si vous êtes sages, j'essaierai de vous mettre
d'autres liens artistiques dans de prochains
articles, en attendant si vous êtes séduits,
si vous aimez la fantasy, si vous aimez
l'illustration, plus de questions, faites
comme moi, foncez, c'est du tout bon,
foi de dragon !



L'Art de Paul Bonner

"Au fin fond des forêt..."



Je l'ai mentionné plus haut, dans l'ouvrage
précédent, les plus grands noms de la fantasy
sont étrangement absents, point de Royo, de
Alan Lee, ni de John Howe, ou même Cabral
Ciruelo, j'en passe et des meilleurs comme
Paul Bonner par exemple.

Qu'à cela ne tienne, Paul Bonner grande figure
de cette fameuse fantasy contemporaine, peut-
être un des plus doué de sa génération justement,
ayant oeuvré pour Games Workwhop, Rackham,
Fasa, Mutants Chronicles, ou encore Riotminds,
a réalisé son propre Artbook, et quel Artbook,
les zamis, j'en ai pris plein la tronche de la
première à la dernière page !

Ici, ne cherchez pas les fées, ni le chant des
des sirènes, "Au fin fond des forêts, l'art de
Paul Bonner", c'est de la fantasy sauvage qui
décoiffe les neurones, et fait se retourner les
yeux !

D'ailleurs, le quatrième de couv résume assez
bien la situation, sans concession, jugez plutôt :

"Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir
de contempler à nouveau le soleil se lever sur
la fantasy anémique et clichée qu'on vous sert
chaque jour.

Car, à peine contenue dans les 176 pages de ce
livre, se trouve l'art de Paul Bonner : du muscle,
de la chair, du lourd, du gras, du qui tache et qui
tranche, qui pollue et fait des trous dans la couche
d'ozone !

L'oeuvre d'un artiste intrépide capable de nous
ramener ses visions éclatantes du Valhalla, d'un
futur apocalyptique et de chaque étape de son
périple à travers ces mondes ravagés ou hantés.

À l'intérieur, vous trouverez la quasi-totalité des
oeuvres éblouissantes de Paul Bonner.
Des peintures faites à la main avec un pinceau
et des pigments (déposés habilement sur une
surface tangible), accompagnés de nombreux
croquis et recherches, qu'il a réalisés pour les
plus grands noms de la fantasy...

À vos dragons, chevaucheurs d'orage, à vos
blasters, stormtroopers, et repartez à la
découverte de vos univers !"

Est-il nécéssaire d'en rajouter ?

Faites-vous votre propre idée et allez visiter les
fabuleuses et sulfureuses contrées de
Paul Bonner,
croix de bois, croix de fer...
(vous connaissez la suite, hé hé )


L'illustration Fantasy
Gary A. Lippincott



Certains artistes distillent de précieux conseils
pour tous ceux qui comme moi s'essayent à
créer leur propre univers écrit ou visuel, c'est
le cas de
Gary Lippincott dont le fameux guide
vient d'être enfin traduit en français, dans la
collection Trait pour Trait, aux éditions Eyrolles.

Vous trouverez dans ce guide de nombreux
conseils, des techniques, des exemples, bref
de nombreuses clés pour aborder et créer vos
votre propre vision de la fantasy de façon à
la rendre la plus crédible possible, la hantise
de tout créateur, croyez-moi je sais de quoi
je parle, car c'est une question qui revient en
permanence au dessus de ma tête comme une
épée de Damoclès : "Suis-je crédible ?"

A vous de me le dire !

Miroir, mon beau miroir, suis-je le plus beau
des dragons ?  Hi hi !!!

Il évident que je n'aurai jamais le quart du talent
de tous ces artistes présentés, même en bossant
comme un damné et surtout vu mon âge quelque
peu avancé, ça risque d'être assez difficile pour
rattraper le temps perdu. Mais le plus important
pour moi c'est déjà d'être cohérent dans le
propos, la création et surtout dans la passion,
le reste c'est une histoire de goût après tout.

Quoiqu'il en soit je vous souhaite un merveilleux
voyage au coeur de la fantasy, j'espère au moins
que j'aurai contribué à vous faire apprécier un art
trop souvent décrié par les hautes instances des
arts et des lettres.

Votre humble serviteur en cette demeure,

Adûnä Faël


25 mars 2008 2 25 /03 /mars /2008 16:04

(Aldrick Poivre D'Armor)


Salut à vous, amis des écailleux !


Après quelques tergiversations, il est grand temps
de revenir à nos dragons, car j'ai dans mes cartons
quelques perles, dont je n'ai pas encore eu l'occasion
de vous entretenir en cette saison.


Une fois n'est pas coutume, nous allons commencer
par le plat de résistance, si vous le voulez bien.

 

Et surtout, si tout comme moi, vous aimez les beaux
livres, les belles illustrations, les beaux dessins, avec
des textes qui vous transportent vers d'autres mondes
croyez-moi, vous ne serez pas déçus, foi de Dûdû,
L'Univers des Dragons est fait pour vous !

 


Premier volume d'une anthologie dragonnesque et
fabuleuse, voici un ouvrage remarquable qui rend
hommage de la plus belle façon qui soit, à l'une des
créatures les plus mythiques au monde.


Qu'il soit redouté ou adulé, force est de constater
que le dragon déchaîne toujours autant les passions,
preuve s'il en est, cette merveilleuse anthologie qui
regroupe ce qui se fait de mieux sur la planète en
matière d'illustration, un choix d'artistes passionnés
aux services de nos chers écailleux.


Parsemé d'histoires courtes, de Jean-Baptiste Monge,
Pascal Moguérou, Laurent et Olvier Souiller, ainsi
que de somptueux croquis des différents artistes,
L'univers des Dragons nous invite à la découverte
d'un monde perdu, "Les Chroniques de l'Ancien
Monde", dans un déluge visuel et intemporel.


Mais plus qu'un long discours, quoi de mieux
que de vous rendre compte par vos propres
yeux, en cliquant sur les liens suivants.

Vous m'en direz des nouvelles, hé hé !


L'Univers des Dragons - DM Editions


Dossier de Presse

 

Le deuxième tome devait sortir sortir au mois de
février mais à ce jour il n'est toujours pas publié,
espèrons que cette suite ne tarde pas trop.

Enfin quoiqu'il en soit, cette sublime collection
devrait figurer dans toute bonne bibliothèque
digne de ce nom, foi de dragon !


Dans un autre registre s'adressant à un public
un peu plus jeune, mais dont les plus grands

pourront également se délecter sans modération,
saluons le superbe album de Sylvie Chausse
et Philippe-Henri Turin, Tendres Dragons,
publié aux éditions Belin.

 



Sur fond d'humour et de dérision, Tendres Dragons
propose un tour d'horizon alphabétique sur les
nombreuses légendes qui ont parsemés l'histoire de
ces créatures fabuleuses, révélant au passage ici
et là, quelques sales petites manies et autres petits
secrets intimes de mes chers cousins écailleux.

Pour exemple voici un passage que j'ai beaucoup
apprécié et qui ma bien a amusé, allez savoir
pourquoi, hi hi !


"Pas facile pour un dragon de chauffer seulement
la pièce quand la demoiselle prend son bain.

Alors que les chevaliers doivent prendre leur
courage, et ausi leur épée, à deux mains pour
oser lever les yeux sur un dragon, il est surprenant

de constater que bien des demoiselles n'en ont
aucune peur et qu'il y a souvent entre le dragon
et elles une certaine complicité.

Plus étonnant encore : la manière dont ces géants
se montrent serviables. Sans eux, comment les
demoiselles donneraient-elles à leur beauté les
soins qu'elle mérite, dans l'atmosphère glacée des

hautes chambres des forteresses ?

Il suffit d'appeler un dragon pour qu'il vienne poser
son mufle sur l'abri des fenêtres. Non seulement les
courants d'air sont supprimés, mais l'haleine de la
bête suffit pour chauffer la pièce à une température
propice au déshabillage.

Tout en admirant en silence la blancheur nacrée de
la peau, le modelé délicat du petit pied et, sous le
flôt doré de la chevelure, la rondeur des seins, il
sait se rendre utile, maintenant le bain à la bonne
température. Il y fait naître, d'un souffle délicat,
les mille bulles qui font des chatouillis.

Malheureusement, toute médaille a son revers, et
le dragon qui s'assoupit en rêvant à la prochaine
toilette finit par considérer la demoiselle comme
son trésor !
Malheur au chevalier qui viendra demander
mariage, le dragon fera tout pour le griller !

Attention ; seules les demoiselles peuvent profiter de
de l'aide du dragon. Il ne manquerait plus que les
chevaliers ne s'amollissent le caractère avec de l'eau
chaude !
L'eau glacée de la rivière, voilà ce qui leur faut."

(texte : Sylvie Chausse)


Et pour vous faire un idée des graphismes qui
accompagnent ces bons mots, je vous conseille
de cliquer sur le lien du 
Site Tendre Dragon.

 

Du côté BD, il y a aussi des choses intéressantes,
les dragons y étant présent assez souvent, mais
deux d'entres elles ont surtout retenues mon
attention par leurs graphismes originaux.

La première est un hors série de La Geste des
Chevaliers Dragons, série d'héroïc fantasy publée
chez Soleil production. L'intervention du dessinateur
coréen Dohé donne ici une nouvelle dimension à
cet univers et son traitement plus sombre et ses
traits plus asiatiques, en font un album vraiment
à part dans cette série.

Cet album devrait autant plaire aux amateurs de
fantasy qu'aux fans de mangas. A découvrir !

 



 

L'autre BD, est le premier tome d'une nouvelle série
d'André Reina, éditée chez Clair de Lune, Le Monde
des Dragons, qui raconte l'histoire de temps anciens
où les dragons règnaient en maître sur le monde, et
luttaient entre clans pour la domination suprême, sur
fond de sorcellerie et de magie.

 


Plus que le thème c'est surtout le traitement graphique
réservé à l'imagerie dragonnesque qui ma séduit et
intéressé dans ce premier album. Pour le scénario, il
faudra attendre le deuxième tome pour se faire une
idée plus précise quand à l'évolution.
Affaire à suivre donc...

 

Et si après tout ça, par le plus grand des hasards,
vous vous sentez l'âme dessineuse à force de
voir tant de belles images, il ne vous reste qu'à
vous laisser guider par deux petits manuels bien
sympathiques, pour vous accompagner dans vos
premiers pas dans l'art draconique


Dragon Art

 



 

Dessine les Dragons


 



 

Ou si vous pensez plutôt tenir une bonne histoire
de dragon vous pouvez toujours tenter l'aventure
de l'appel à texte organisé par les éditions Calmann
Lévy qui ouvrent la collection
Fantasy aux auteurs
francophones, confirmés ou débutants, en publiant
au cours du premier semestre 2009 une anthologie
thématique consacrée aux dragons. Heroic fantasy
hign fantasy, fantasy humoristique, fanrasy
urbaine, etc. Tous les domaines sont acceptés.

Longueur maximale du texte 100 000 signes
Date limite 15 septembre 2008

A envoyer à l'adresse suivante :

Sébastien Guillot
Editions Calmann-Lévy
31 rue de Fleurus
75006 Paris

(source infos Fantasy.fr)


Voilà chers amis dragonautes, je crois que vous
avez largement de quoi vous occupez, mais si
toutefois vous n'étiez pas encore rassasiés, je
vous invite également à découvrir mes nouvelles
créations dragonnesques sur
Annurêve



 Un Univers sur la Blogosphère

Mise en Bouche

Je suis ton pair !

Peintures rupestres

Peintures inflammables

Eclosion

Je vous souhaite un bonne visite dranaïde,
à bientôt pour d'autres aventures !

Draconiquement Vôtre,
Adûnä Faël


20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 11:54

Oyé oyé chers amis lecteurs, voici un gros coup de
coeur, à conseiller à tous les rêveurs, petits ou grands,
L'Enfant Lumière, c'est du pur bonheur !


L'enfant Lumière, c'est à la fois, une maison d'édition,
un concept, et surtout un sacré duo d'artistes et de
créateurs.

Patrice Ricordeau (texte) et Fred Frei (graphisme),
deux jeunes biarrots, à l'immense talent, se sont
lancés dans une aventure ambitieuse et merveilleuse.

Un projet de longue haleine, une collection de sept
volumes ayant pour thème l'enfant et la nature, et
alliant avec brio, contes fantastiques et éveil à 
l'environnement de notre très chère Terre.

La démarche est déjà très louable en elle même,
mais ces deux jeunes gens n'en restent pas là pour
autant, puisqu'ils organisent également toute une
série d'événements et d'ateliers pour enfants,
entre autres, (l'éveil à nature, à soi, la préserver,
le rêve, l'imaginaire).

Et quand en plus, ce projet est accompagné d'une
pure merveille graphique, qui touche au sublime, 
votre serviteur ne pouvait qu'ouvrir son coeur
de rêveur à cette somptueuse aventure.

A ce jour, deux albums sont déjà parus, et je vous
invite de toute urgence à les découvrir en intégralité
sur le fabuleux site de L'Enfant Lumière, croyez-
moi, c'est un véritable enchantement qui vous attend.

L'arbre qui rêvait

undefined


Les enfants du Tigre

undefined


Impossible de rester insensible à tant de merveilles,
voilà pourquoi j'aime autant les mots, le graphisme
les livres, quand tout est réuni avec une telle force
de persuasion, où l'imaginaire côtoie une actualité
bien réelle qui vous interpelle sur le devenir de la
planète.

Une superbe réalisation qui nous fait poser les
bonnes questions sur l'avenir de l'homme !

Quel Héritage, allons-nous laisser aux futurs
enfants de lumières ?

La réponse est simple et directe dans les deux 
premiers merveilleux albums déjà parus, si les
hommes continuent ainsi à détruire leur mère
nourricière !

Des images et des messages puissants, qui
ne peuvent laisser indifférent, pour qui a un 
peu de bon sens et surtout l'âme rêveuse et
non pas l'âme meurtrière, comme encore trop 
de congénères sur la Terre !

Un message que l'on ne peut ignorer pour
notre propre survie, un message de liberté,
un message qui devrait tous vous interpeller !

"L'enfant lumière raconte la Terre et ses habitants,
l'urgence de prendre soin d'Elle et de soi.

L'enfant lumière, c'est une partie de nous qui n'a
jamais oublié de rêver, et qui attend patiemment
qu'on la réveille..."

undefined

Un grand bravo donc à ces deux jeunes artistes pour
cette formidable aventure et un grand merci à Fred
pour cette dédicace et surtout pour sa gentillesse et
son accueil chaleureux !

Bonne continuation les gars et de tout coeur avec
vous !

Adûnä Faël



 

 

 



19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 01:34
Bien le bonjour chers visiteurs !

Autant vous le dire tout de suite, cette édition 2008
ne me laissera pas un souvenir impérissable, à tous
points de vue. 

D'abord, j'ai raté la rencontre du samedi avec cette
chère Roanne, dommage, mais ce n'est que partie
remise...

Ensuite le dimanche après midi a été gâché par une
alerte à la bombe, ce qui a considérablement perturbé
mon programme initial.

Et pour finir la journée du lundi, dite professionnelle,
fut plutôt une journée bien morne, et n'a pas vraiment
eu le résultat escompté. Je ne sais pas si c'est dû aux
incidents de la veille, mais je n'ai jamais vu un salon
aussi vide, et sur pas mal de stands, on était plutôt
occupé à boire un pot et à manger des cacahuètes, 
qu'à autre chose. Dans ces conditions pas évident
de présenter ses travaux.

J'ai aussi tenter de me faire passer pour un petit jeune
qui débute, mardi matin, à la séance de Speed Booking,
mais je me suis fait renvoyer à mes chères études en
cinq minutes chrono, hi hi !!!

Enfin, je ne vais pas faire la fine bouche, car j'ai quand 
même pu bénéficier de nombreux et précieux conseils 
qui vont grandement m'aider à faire avancer mon projet 
d'album illustré, c'est toujours ça de gagné, hé hé !

Sinon, côté rencontre artistique, j'ai merdé avec les
dates et les horaires et j'ai loupé la plupart de mes 
"chouchous", Alan Lee et Sandrine Gestin, entre 
autres, et oui rien que ça, ne me demandez pas 
comment j'ai fait,  je ne le sais toujours pas moi 
même, en tout cas je m'en mords encore les doigts 
des orteils !!!

Heureusement qu'il y a quand même eu cette 
rencontre lumineuse avec "L'enfant Lumière",
pour qui j'ai eu un très très gros coup de coeur.

Je vous en reparle très vite dans mon prochain
article qui lui sera entièrement consacré.

Car côté bouquin par contre j'ai vraiment du lourd
à vous présenter, et il va falloir que je découpe tout
ça en plusieurs articles, si possible par thématiques.
Non pas qu'il y avait tant de nouveautés que ça,
ou que j'ai fait une razzia, j'ai même plutôt été
sage pour une fois, mais j'ai déjà tout un stock
dont je n'ai pas encore eu le temps de vous parler,
et croyez-moi, il y a de véritables bijoux !

Dans les prochains jours, si j'ai un peu de temps
je vous parlerai également, un peu musique, là
aussi j'ai quelques petites perles à vous faire
partager.

Voilà, bilan mitigé donc pour ce salon du livre,
content d'avoir revu certains amis et camarades,
déçu d'avoir loupé certains rendez-vous et des
artistes que j'aime énormément, un sentiment
d'inachevé quelque part, mais, malgré tout bien
boosté par quelques précieux encouragements
pour la suite des évènements !

Alors Asta la Vista, baby et à la prochaine !

Adûnä Faël